topblog Ivoire blogs

28/02/2014

Côte d'Ivoire: Le projet de loi portant Code de l’Electricité adopté en commission

 

 

le projet de loi portant  code de l’Electricité a été examiné et adopté à l’unanimité en  commission par les députés ivoiriens, ce  jeudi 27 février 2014 à l’hémicycle. 

Organisé autour de 8 titres et 67 articles, ce  présent projet de loi  a été soumis aux députés par le ministre du Pétrole et de l’Energie, Adama Toungara. Au cours des débats qui ont succédé l’exposé des motifs, les députés ont  axé leurs interventions sur ce qui touche à l’intérêt et au bien-être des populations ivoiriennes. A savoir  la diversité des sources de production de l’énergie, la baisse du coût de l’électricité et une plus large couverture des villes et villages en énergie.

En réaction, le ministre Adama Toungara a relevé que ce projet de loi prend en compte l’ensemble de ses préoccupations. Selon lui,  le présent projet  de loi  vise, entre autre, à  libéraliser le secteur de l’électricité, à améliorer la qualité de service et à permettre une plus large couverture en électricité des villes et villages de  Côte d’Ivoire.
 
« Le projet de loi du code  de l’Electricité qui vient d’être adopté est un projet novateur parce qu’il améliore le cadre institutionnel des activités du secteur  de l’énergie et surtout apporte la libéralisation dans ce secteur.  Ce code va permettre au gouvernement d’étendre son programme d’électrification. Le Président Alassane Ouattara estime qu’il y  a une injustice qui frappe une bonne partie de nos populations qui sont  toujours dans l’obscurité pendant que celles des agglomérations ont de l’électricité. Il va envoyer de la lumière dans tous les villages. Et en juin 2015 toutes les agglomérations qui ont 500 habitants seront électrifiées », a indiqué Adama Toungara, ministre du Pétrole et de l’Energie à la fin de la session.
 
Aucune modification notoire n’a été apportée aux articles du projet de loi portant sur le code de l’Electricité. Il a été adopté à l’unanimité des députés présents. La séance a été présidée par l’Honorable Koné Brahima Yves.
 
Mariam Sorelle 

25/02/2014

Yaya Touré lance un appel pour la paix en Centrafrique

 

 

« Bonjour, je m’appelle Yaya Touré, Capitaine de Manchester City. Sur le terrain je suis heureux de jouer avec tout le monde. Les Africains et les Européens, les chrétiens et les musulmans,  les petits et les grands.  Ensemble nous sommes toujours plus forts. Nos différences nous rendent meilleurs.  En Centrafrique, vous êtes aussi plus forts tout en étant différent. S’il vous plaît, arrêtez de vous battre.  Jouez ensemble. Vivez ensemble. Car ensemble vous êtes meilleurs. Merci »

 C’est ce  vibrant message radio diffusé  que l’international ivoirien Yaya Touré a adressé, mardi 25 février 2014  au peuple Centrafricain pour  le retour de la paix dans ce pays en proie à une guerre civile, depuis fin 2013.

Le footballeur ivoirien emboite  le pas à l’artiste  sénégalais,  Youssou N’Dour, qui  a, quant à lui enregistré une chanson intitulée  ‘’ONE Africa’’.  Un titre qui appelle  à l’arrêt des violences en Républiques Centrafricaines.

 Les stars africaines se mobilisent autour de la Centrafrique.  

Vivement la paix dans ce pays.

Mariam Sorelle

 

 

 

 

 

14/02/2014

La Saint-Valentin, cette fête qui s’impose dans les mœurs des Ivoiriens

 

Le monde entier célèbre ce vendredi 14 février 2014 la Saint-Valentin.

Fête associée à l’amour, la Saint-Valentin  est l’occasion idéale pour les amoureux d’échanger des mots doux, des cadeaux en guise de preuve d’amour.

 

En Côte d’Ivoire, si cette fête passait autrefois sous  silence, fort est de reconnaître que,  de nos jours, la capitale économique ivoirienne vibre au rythme de la Saint-Valentin.

Les boutiques, les grandes surfaces, les marchés et même les pharmacies de la ville d’Abidjan sont parés aux couleurs de la  ‘’Fête de l’amour’’. À la télévision comme à la radio, les spots publicitaires sur la Saint-Valentin passent en boucle.

Dans les rues, les affiches publicitaires communiquent sur la fête tandis que les vendeurs ambulants proposent des ‘’cadeaux spéciaux’’ Saint-Valentin aux automobilistes. Fleurs synthétiques ou naturels, peluches, cartes de vœux entre autres.

Les librairies, les téléphonies mobiles, les restaurants et la plupart des grands hôtels proposent, à leurs tours, des offres dénommées ‘’spéciales Saint valentin’’ aux usagers.

On dénombre encore de détracteurs de la Saint-Valentin. Mais, il est à noter que les tapages médiatiques et marketing de grandes envergures autour de la Saint-Valentin ont fini par l’inscrire  au rang des célébrations les plus prisées en Côte d’Ivoire. 

Détracteurs ou adeptes de la fête, chacun cherchera d’une manière ou d’une autre à faire plaisir aujourd’hui à l’être aimé.

Mariam Sorelle