topblog Ivoire blogs

20/08/2014

Ma plume pour Dr Séka parti pour de bon

Bien qu’affectée par cette perte, j’ai voulu me taire. Suivre cette règle qui voudrait que les grandes souffrances soient muettes.

Hélas, la vue des photos publiées sur les différents murs de mes ami(e)s et les commentaires qui s’en sont suivis depuis l’annonce de ton départ…

 

Je repars trois années en arrière, encore jeune étudiante à l’ISTC (Institut des sciences et techniques de la communication). Très tôt le matin, lorsque je sortais emprunter le Waren (véhicule de transport en commun) pour me rendre à l’école, il m’arrivait de croiser ta voiture. Et là, le klaxon retentissait. Tu me demandais de venir monter. Assis avec madame au-devant de la voiture, je m’engouffrais à l’arrière.

Ne lâchant rien de vos causeries,  je faisais mine de regarder les passants. A la descente, tu me prodiguais de sages conseils tels un père à sa fille. Et je courais regagner la salle d’étude, les yeux baissés vers le sol pour avoir l’air sage.

Au-delà du prof,  tu as été un père pour moi. De par ta méthode d’enseignement,  j’ai fini très tôt mon mémoire. J’ai même été la première étudiante à soutenir  dans la filière journaliste : option radio.

Ta mort m’attriste, parce que comme bon nombre d’étudiants qui croient que leur savoir n’est dû qu’à leur intelligence et qui rendent très peu visite à leurs enseignants, rarement je vous rendais visite. De plus, je me suis laissé emporter par le monde du travail qui a davantage favorisé l’éloignement. Il est peut-être tard mais je voudrais pouvoir te dire merci.

Aujourd’hui, c’est à travers les différents commentaires que j’apprends la mort de Madame Séka. Tu viens de la suivre quelques mois plus tard. Ta dulcinée, ton âme sœur même dans l’au-delà. 

Nous ne verrons plus ce beau couple que vous formiez.

Dr SEKA AMAN Justin tout le personnel et les élèves de l’ISTC chantent aujourd’hui ton infinie bonté. Chacun de nous garde un précieux souvenir de toi.

M. et Madame Séka, que la terre vous soit légère.

 

 

15:21 Publié dans Société | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |

Commentaires

Dieu l'a deja accueilli dans son royaume!

Écrit par : Isabelle Christ | 20/08/2014

Les commentaires sont fermés.