topblog Ivoire blogs

28/08/2014

Epidémie d’Ebola : les USA apportent leurs soutiens aux pays infectés

Par solidarité, les États-Unis ont renforcé leurs actions et augmenté leurs personnels au cours des dernières semaines avec les pays affectés par l’épidémie d’Ebola, notamment le Liberia en raison de l’aggravation de l’épidémie.

Au nombre des activités entreprises, figurent la fourniture de matériel sanitaire et d’autres secours d’urgence, la diffusion de messages d’intérêt public et l’apport d’une expertise technique.

Le 24 août dernier, un avion transportant plus de 16 tonnes de fournitures médicales et de secours d’urgence a atterri à Monrovia. Cette livraison s’inscrit dans le cadre des efforts que déploie l’Agence américaine pour le développement international (USAID) en vue de combattre l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

 

« Nous savons que les agents de santé au Liberia et dans d’autres pays affectés prennent de grands risques personnels pour prévenir, détecter et traiter l’Ebola. Les États-Unis sont déterminés à œuvrer en étroite coordination avec nos partenaires internationaux, pour veiller à ce que les personnels sur la ligne de front de cette crise aient les fournitures médicales, la formation et le soutien voulu pour faire leur travail en toute sécurité », a assuré  Jeremy Konyndyk, directeur du Bureau de l’USAID chargé de l’assistance en cas de catastrophe à l’étranger (OFDA). 

Si en Côte d’Ivoire aucun cas d’Ebola n’a été signalé, les autorités ivoiriennes demeurent en alerte maximale. Les dispositions et mesures nécessaire ont été prises pour éviter toute propagation de la maladie sur le sol ivoirien.

Les députés ivoiriens, avec l’appui du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, ont mis sur pied  le vendredi 22 août dernier un comité de veille sanitaire sociale face à l’épidémie d’Ebola.

Le dernier bilan de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) indique 1400 décès liés à la maladie. Le Liberia, le Nigeria, la Sierra Leone et la RDC sont les pays touchés par la maladie.

Mariam Sorelle

 

22/08/2014

Guillaume Soro prendra part à la cérémonie d’investiture du Président turque

 

 

Madame l’ambassadeur  de la Turquie en Côte d’Ivoire a été reçue,  ce vendredi 22 août 2014, par le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro.

Au sortir d’audience, SEM Esra Demir  a notifié  que les échanges ont porté sur les relations ivoiro-turque et notamment le voyage que doit effectuer le n°2 ivoirien en Turquie.

« Je viens d’arriver  en Côte d’Ivoire. Dans ce cadre, je rendais visite  aux hauts représentants du pays.  Mais cette fois-ci, c’était une double mission parce que Monsieur le Président de l’Assemblée nationale  va participer à la cérémonie d’investiture de notre nouveau  président en Turquie, en représentation du Président Ouattara le 28 août prochain. Nous avons parlé de la préparation  de ce voyage, également des relations entre la Turquie  et la Côte d’ivoire. Surtout les relations  entre les deux parlements », a-t-elle expliqué.

Lors de son séjour en Turquie, le Président Guillaume Soro aura une séance de travail avec son homologue turque.

Le tout nouveau président de la Turquie, Recep Tayyip Erdogan, a été élu le dimanche 10 août dernier.

Mariam Sorelle 

Epidémie d’Ebola : les députés ivoiriens engagés dans la lutte

Loi  de finances rectificative / Santé, Education, Agriculture : Ce qui est prévu

 

L’épidémie d’Ebola qui s’étend en Afrique de l’Ouest, jusqu’à ce jour, a épargné la Côte d’Ivoire. Toutefois, les députés ivoiriens  n’entendent pas rester en marge de la lutte entreprise par les autorités ivoiriennes pour éviter la propagation de la maladie sur le sol ivoirien.

Ces représentants du peuple, en effet, ont décidé de la mise sur pied  d’un comité de veille sanitaire social des députés face à l’épidémie d’Ebola.

Cette initiative a été présentée  le jeudi 21 août 2014 par l’Honorable Kayo Clarisse, présidente dudit comité au  président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro.

La Première vice-présidente de l’Assemblée nationale, Fadiga Sarra Sako, qui a mené les échanges, a salué au nom du Président Guillaume Soro « cette noble initiative », selon ses termes.  « Comme nous le savons tous, le Parlement se doit d’appuyer le gouvernement dans la prise des mesures préventives contre la menace de l’épidémie d’Ebola. L’Ebola est à notre porte, c’est un problème qui nous concerne tous. Le Président de l’Assemblée nationale réitère de nouveau tout son soutien  et tout le soutien de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire au comité de veille sanitaire social des députés face à l’épidémie d’Ebola », a-t-elle poursuivi. 

L’Honorable Kayo Clarisse s’est dite, pour sa part, réconfortée par le soutien du numéro 2 ivoirien à l’égard du projet. « Le Président  nous a fait honneur d’introduire cette audience, ensuite la vice-présidente  est restée avec nous et a écouté nos objectifs. Nous sommes très heureux de savoir que le Président de l’Assemblée nationale accorde un intérêt particulier à ce comité. L’Assemblée nationale est prête à nous épauler », s’est-elle réjouie.

Le Comité de veille sanitaire social des députés face à l’épidémie d’Ebola vise, en effet, à sensibiliser sur le terrain les populations des zones frontalières aux pays touchés par l’épidémie, aux mesures de prévention décidées par le gouvernement. Et également donner l’assurance à ces populations des zones à risque que l’Etat de Côte d’ Ivoire prend toutes les dispositions pour que l’épidémie ne franchisse les frontières ivoiriennes.

 

 Mariam Sorelle