topblog Ivoire blogs

23/10/2014

Lutte contre Ebola: Les députés ivoiriens investissent le terrain

 

Le comité de veille sanitaire social des députés ivoiriens créé le 22 août dernier contre l’Ebola passe à sa phase pratique. Durant une semaine, 16 délégations d’environ 60 députés vont sillonner les régions de Côte d'Ivoire frontalières avec les pays les plus touchés par le virus pour sensibiliser les populations.

 

L’information a été donnée par Honorable Kayo Clarisse, présidente dudit comité au sortir d’une audience avec le Prédisent de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro. « Nous avons sollicité une audience auprès de  Monsieur le Président pour faire  le point  et l’informer de ce que les députés vont sur le terrain à partir du 28 octobre pour une mission de 6 jours à l’intérieur du pays dans les zones qualifiées  de zones à risques.  A savoir les régions qui sont frontalières avec le Libéria et la Guinée.  Ce sont huit régions: le Folon, le Bafing le Kabadougou, le Tonkpi,  le Guemon, le Cavally, le San Pedro, et la Nahoua », a-t- elle déclaré.

 Se félicitant de la détermination dudit comité dans la lutte contre l’épidémie, le Président a salué, selon Kayo Clarisse, « l’engagement de tous les députés de la Côte d'Ivoire  par rapport à cette lutte », avant de décider de les « appuyer sur le terrain de façon effective pour que la mission soit un succès ».

 « Nous sommes très heureux parce que nous avons eu une oreille très attentive à toutes nos préoccupations et nous pensons qu’avec cet  appui de notre Président,  nous allons véritablement porter le message qu’il faut à nos parents pour qu’ils soient à l’abri de cette épidémie », a promis pour sa part Mme Kayo.

 Mariam Sorelle 

 

20/10/2014

Caucus des femmes parlementaires : vers la signature d’une lettre d’accord avec l’Onu femme

La responsable des programmes à l’Onu Côte d’ Ivoire,  Oka Balima a eu une rencontre ce lundi 20 octobre 2013 avec la chef de Cabinet de la vice-présidente de l’assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Fadika Aoua Tene,  à la Rotonde.

Au centre des échanges, la mise sur pied d’une rencontre pour la signature d’une lettre d’accord entre l’ONU femme et le Caucus des femmes parlementaires de Côte d’Ivoire.

A la sortie des échanges, La responsable du programme à l’Onu Côte d’Ivoire, Oka Balima a souligné l’enjeu de la rencontre.

 « L’Onu femme c’est l’entité des nations unies  pour l’égalité des sexes et l’autonomisation  de la femme. La réunion que nous avons eu aujourd’hui fait suite à beaucoup de réunion déjà tenue mais là c’est la formalisation  d’un accord qui réunir les femmes du caucus  ivoirien  pour mener ensemble un certain nombre d’activités d’habilitation  des femmes députés ivoiriennes en vue d’une meilleures  participation de la femme ivoiriennes à la prise de décision », a-t-elle précisé.

La signature de la lettre d’accord entre l’ONU femme et le Caucus des femmes parlementaires de Côte d’Ivoire est prévue pour le 31 octobre prochain.

 

Mariam Sorelle 

08/10/2014

Guillaume Soro s’envole pour l’Union des Comores, jeudi

 

 Le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire se rend demain jeudi 9 octobre 2014 aux Comores suite à l’invitation de son homologue Bourhane HAMIDOU, Président de l’Assemblée nationale de l’Union des Comores.

Guillaume Soro prendra part à la séance solennelle d’ouverture de la 2e session ordinaire 2014 de l’Assemblée de l’Union des Comores qui se tiendra le 10 octobre 2014. Le Chef du Parlement ivoirien et sa délégation regagneront Abidjan le lendemain samedi 11 octobre.

Le N°2 ivoirien qui sera à la tête d’une délégation composée de 6 membres dont deux députés, sera reçu en audience respectivement par le Président de l’Assemblée de l’Union des Comores et le Président de l’Union des Comores, Son Excellence Ikililou DHOININE.

Un voyage qui traduit, sans nul doute, la bonne marche de la diplomatie parlementaire, cheval de bataille du Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro.

 Apres son voyage au Cameroun  le 10 juin dernier où il a pris part à l’ouverture de la deuxième session du Parlement camerounais, Guillaume Soro s’envole cette fois pour l’Union des Comores.

Mariam Sorelle