topblog Ivoire blogs

22/06/2015

0 Grossesse en milieu scolaire : Mtn aide le ministère de l’Education Nationale à endiguer le phénomène

 L’équipe de ‘’Y’ello teens’’ a sillonné durant les 21 jours d’actions citoyennes de MTN Côte d’Ivoire, des établissements du district d’Abidjan pour sensibiliser les élèves sur les risques liées aux grossesses précoces. L’une des gangrènes qui minent le système éducatif ivoirien avec 5.992 cas de grossesses enregistrés d’octobre 2014 à la mi-mars 2015. En plus des ateliers et plénières organisés aux cours de la sensibilisation dans les collèges et lycées visités, l’équipe de ‘’Y’ello teens’’ sous la supervision du chef du projet, Estelle Blafond, a réalisé une enquête sur la sexualité des élèves.

y’ello teens,mtn,côte d’ivoire,yello care days

« Les statistiques du ministère de l’éducation nationale se situent au niveau du nombre de grossesses dans les établissements. Nous, notre contribution est de fournir une base de données qui va permettre au Ministère d’avoir une idée plus précise sur le statut des enfants en matière de sexualité dans les établissements que MTN aura approché durant les activités de ''Yello care days''», a indiqué le chef de projet de ‘’Y’ello teens’’. Ces 21 jours d’actions citoyennes de MTN Côte d’Ivoire débuté le lundi 1er juin 2015 prendront fin le vendredi 3 juillet 2015 à l’École Ivoirienne des Sourds.

Mariam Sorelle

20/11/2014

CI-Cameroun/ Hervé Renard : « S’il avait fallu les trois points, le match aurait été différent »

 

La Côte d’Ivoire, à la suite du match nul face aux Lions indomptables du Cameroun  le mercredi 19 novembre 2014, a validé son ticket  pour la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015 qui se jouera du 17 janvier au 8 février prochain en Guinée-Equatoriale. 

A la fin du match,  le sélectionneur national des Eléphants, Hervé Renard, n’a pas manqué de saluer  la qualification de ses poulains et de souligner que le niveau de jeu de l’équipe nationale au cours de la rencontre était fonction de l’enjeu. 

« S’il avait fallu les trois points, obligatoirement, le match aurait été différent. Alors qu’aujourd’hui, un point suffisait. Il est plus sage de ne pas prendre beaucoup de risques devant un adversaire qui voulait absolument finir premier dans sa poule. Félicitation au Cameroun, nous les accompagnerons à la CAN 2015 ».

 Reconnaissant envers les joueurs et envers tous ceux qui ont contribué à cette qualification, pour Hervé Renard, « il était important pour nous de ne pas faire abstraction de cette Coupe d’Afrique des nations 2015. Parce que même quand on veut construire, il est important d’avoir des matches de hautes compétitions dans les jambes », a-t-il déclaré.

 

La Côte d'Ivoire est ainsi le onzième pays qualifié après l'Afrique du Sud, l'Algérie, le Burkina Faso, le Gabon, le Cameroun, le Cap-Vert, la Zambie, la Tunisie, le Sénégal et le pays-hôte, la Guinée-Equatoriale.

Mariam Sorelle

23/10/2014

Lutte contre Ebola: Les députés ivoiriens investissent le terrain

 

Le comité de veille sanitaire social des députés ivoiriens créé le 22 août dernier contre l’Ebola passe à sa phase pratique. Durant une semaine, 16 délégations d’environ 60 députés vont sillonner les régions de Côte d'Ivoire frontalières avec les pays les plus touchés par le virus pour sensibiliser les populations.

 

L’information a été donnée par Honorable Kayo Clarisse, présidente dudit comité au sortir d’une audience avec le Prédisent de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro. « Nous avons sollicité une audience auprès de  Monsieur le Président pour faire  le point  et l’informer de ce que les députés vont sur le terrain à partir du 28 octobre pour une mission de 6 jours à l’intérieur du pays dans les zones qualifiées  de zones à risques.  A savoir les régions qui sont frontalières avec le Libéria et la Guinée.  Ce sont huit régions: le Folon, le Bafing le Kabadougou, le Tonkpi,  le Guemon, le Cavally, le San Pedro, et la Nahoua », a-t- elle déclaré.

 Se félicitant de la détermination dudit comité dans la lutte contre l’épidémie, le Président a salué, selon Kayo Clarisse, « l’engagement de tous les députés de la Côte d'Ivoire  par rapport à cette lutte », avant de décider de les « appuyer sur le terrain de façon effective pour que la mission soit un succès ».

 « Nous sommes très heureux parce que nous avons eu une oreille très attentive à toutes nos préoccupations et nous pensons qu’avec cet  appui de notre Président,  nous allons véritablement porter le message qu’il faut à nos parents pour qu’ils soient à l’abri de cette épidémie », a promis pour sa part Mme Kayo.

 Mariam Sorelle