topblog Ivoire blogs

23/10/2014

Lutte contre Ebola: Les députés ivoiriens investissent le terrain

 

Le comité de veille sanitaire social des députés ivoiriens créé le 22 août dernier contre l’Ebola passe à sa phase pratique. Durant une semaine, 16 délégations d’environ 60 députés vont sillonner les régions de Côte d'Ivoire frontalières avec les pays les plus touchés par le virus pour sensibiliser les populations.

 

L’information a été donnée par Honorable Kayo Clarisse, présidente dudit comité au sortir d’une audience avec le Prédisent de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro. « Nous avons sollicité une audience auprès de  Monsieur le Président pour faire  le point  et l’informer de ce que les députés vont sur le terrain à partir du 28 octobre pour une mission de 6 jours à l’intérieur du pays dans les zones qualifiées  de zones à risques.  A savoir les régions qui sont frontalières avec le Libéria et la Guinée.  Ce sont huit régions: le Folon, le Bafing le Kabadougou, le Tonkpi,  le Guemon, le Cavally, le San Pedro, et la Nahoua », a-t- elle déclaré.

 Se félicitant de la détermination dudit comité dans la lutte contre l’épidémie, le Président a salué, selon Kayo Clarisse, « l’engagement de tous les députés de la Côte d'Ivoire  par rapport à cette lutte », avant de décider de les « appuyer sur le terrain de façon effective pour que la mission soit un succès ».

 « Nous sommes très heureux parce que nous avons eu une oreille très attentive à toutes nos préoccupations et nous pensons qu’avec cet  appui de notre Président,  nous allons véritablement porter le message qu’il faut à nos parents pour qu’ils soient à l’abri de cette épidémie », a promis pour sa part Mme Kayo.

 Mariam Sorelle 

 

03/09/2014

Ebola : 1.7 million de dollar en vivres pour les malades Libériens

Le dernier financement des Etats-Unis  pour combattre la maladie d’Ebola d’une valeur de 1.7 million de dollar sera utilisé pour fournir, en partenariat avec le Programme Alimentaire Mondiale (PAM) de l’assistance en vivres aux malades de l’Ebola au Liberia.

Cette information a été donnée au cours d’une téléconférence, organisée par l’Ambassade des Etats-Unis en Côte d’Ivoire le mercredi 3 septembre 2014.

Conjointement animée par Gayle Smith, assistante spéciale du président Obama, directrice exécutive du développement et de la démocratie au conseil de sécurité nationale et Thomas Kenyon,  directeur du centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC).  

Cette assistance en vivres devrait constituer un ouf de soulagement pour les malades libériens qui s’échappent  des centres d’isolement faute de nourriture.

 

Mariam Sorelle

18:51 Publié dans Santé | Tags : ebola, épidémie, etats-unis | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |

28/08/2014

Epidémie d’Ebola : les USA apportent leurs soutiens aux pays infectés

Par solidarité, les États-Unis ont renforcé leurs actions et augmenté leurs personnels au cours des dernières semaines avec les pays affectés par l’épidémie d’Ebola, notamment le Liberia en raison de l’aggravation de l’épidémie.

Au nombre des activités entreprises, figurent la fourniture de matériel sanitaire et d’autres secours d’urgence, la diffusion de messages d’intérêt public et l’apport d’une expertise technique.

Le 24 août dernier, un avion transportant plus de 16 tonnes de fournitures médicales et de secours d’urgence a atterri à Monrovia. Cette livraison s’inscrit dans le cadre des efforts que déploie l’Agence américaine pour le développement international (USAID) en vue de combattre l’épidémie d’Ebola en Afrique de l’Ouest.

 

« Nous savons que les agents de santé au Liberia et dans d’autres pays affectés prennent de grands risques personnels pour prévenir, détecter et traiter l’Ebola. Les États-Unis sont déterminés à œuvrer en étroite coordination avec nos partenaires internationaux, pour veiller à ce que les personnels sur la ligne de front de cette crise aient les fournitures médicales, la formation et le soutien voulu pour faire leur travail en toute sécurité », a assuré  Jeremy Konyndyk, directeur du Bureau de l’USAID chargé de l’assistance en cas de catastrophe à l’étranger (OFDA). 

Si en Côte d’Ivoire aucun cas d’Ebola n’a été signalé, les autorités ivoiriennes demeurent en alerte maximale. Les dispositions et mesures nécessaire ont été prises pour éviter toute propagation de la maladie sur le sol ivoirien.

Les députés ivoiriens, avec l’appui du président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, ont mis sur pied  le vendredi 22 août dernier un comité de veille sanitaire sociale face à l’épidémie d’Ebola.

Le dernier bilan de l’OMS (Organisation mondiale de la santé) indique 1400 décès liés à la maladie. Le Liberia, le Nigeria, la Sierra Leone et la RDC sont les pays touchés par la maladie.

Mariam Sorelle